Photogrammétrie


Vous souhaitez

  • Obtenir le modèle 3D d'un édifice

  • Réaliser un suivi de chantier

  • Monitorer un territoire littoral

  • Faire un levé topographique d'une digue, d'une plage ou d'une structure emergée

Nous proposons

Une photogrammétrie par drone

Orthophotographie géo-référencée par station GPS RTK centimétrique

Un traitement rapide et efficace

Photogrammétrie précise et intégrable à un SIG et Google Earth, calculs de volume et suivi d'évolution

Définition de la photogrammétrie

La photogrammétrie est la détermination des dimensions et du volume des objets, au moyen de mesures faites sur des perspectives photographiques de ces objets. Concrètement, c’est la reconstruction en 3D d’un objet à partir de photos prises sous différents angles de vue.

Cette reconstruction se fait grâce à l’utilisation de la parallaxe. Pour vous rendre compte de ce dont il s’agit, réalisez l’expérience suivante : tendez votre bras et levez votre pouce, devant un fond lointain. Regardez votre pouce sans le déplacer avec l’oeil droit puis l’oeil gauche. Vous avez l’impression que votre pouce se déplace devant le fond immobile. L’illusion provient de ce que votre pouce est observé sous 2 angles différents par chacun de vos yeux, alors que le fond trop lointain semble immobile. La différence entre 2 axes visant un même objet est appelée la parallaxe.

La photogrammétrie est donc basée sur la comparaison entre elles d’une série de photos, en utilisant les points de concordance. Cela permet ensuite d’en déduire la position des caméras et des zones de concordance dans l’espace 3D. On obtient donc un nuage de points, qui sera ensuite converti en modèle numérique. Il est possible de texturer ce modèle à partir des photos initiales.

Les domaines d’application de la photogrammétrie

La photogrammétrie est une technique de suivi rapide, précise et peu coûteuse, facilitant l’obtention de données 3D géo-référencées exactes et un suivi continu, avec des inspections régulières. L’avantage de la photogrammétrie réside dans sa capacité à fournir rapidement des informations détaillées sur des surfaces importantes.

Elle permet de réaliser des mesures volumétriques. En utilisant le modèle de terrain, on peut obtenir de manière précise les différences de cubage « avant-après » dans une zone délimitée. Ces calculs de cubature peuvent être appliqués aux carrières d’extraction, à l’évolution de territoires littoraux ainsi qu’au suivi de chantiers.

Grâce au drone, nous pouvons intervenir sur les chantiers afin d’y surveiller les états de surface, l’évolution des travaux ainsi que d’éventuelles dégradations. SEMANTIC TS réalise un suivi précis et régulier pour les études de génie civil (avant-projet de barrage, route, voie ferrée, etc.).

Les mesures obtenues par photogrammétrie permettent de réaliser une cartographie intégrant les courbes de niveau par géo-référencement. Ces cartes sont ensuite utilisées pour des simulations d’inondations. L’établissement et la mise à jour de plans topographiques est réalisable rapidement par photogrammétrie.

La photogrammétrie par drone réalisée par SEMANTIC TS permet d’effectuer un suivi précis d’endroits difficiles d’accès ou instables. Cela englobe notamment le suivi du littoral et du relief, des ouvrages d’art et des monuments historiques. La liberté apportée par le drone dans les angles de prise de vue est un atout pour la gestion du territoire et des bâtiments.

L’orthophotographie est la combinaison de la photogrammétrie avec le géoréférencement. Une station GPS RTK à la précision centimétrique placée au sol permet de géoréférencer les images captées.

Cette précision du géo-référencement aboutit à une cartographie intégrable par superposition à Google Earth ou à un SIG (Système d’Information Géographique). Une carte précise est obtenue avec le drone, notamment grâce à un taux de recouvrement élevé et l’assemblage de plusieurs zones photographiées.

La photogrammétrie est aussi l’outil idéal pour les compagnies d’assurance et les services de police suite à un accident ou une catastrophe naturelle. Il permet d’estimer les dégâts et les coûts et de reconstituer les évènements.

Installation de cibles géotaggées

Des cibles géo-codées sont installées à dans la zone de mesure et à proximité immédiate de celle-ci. Elles sont géo référencées à l'aide d'un DGPS-RTK en mode mobile. Le réseau de cibles ainsi constitué permet le calage du modèle numérique issu de la photogrammétrie dans le monde réel.

Prise de vue aérienne par drone

Les prises de vue aériennes sont effectuées par drone téléoperé selon un plan de vol pré-établi permettant un recouvrement des clichés aériens supérieur à 50 %.

MNT et orthophotographie

Modèle numérique de terrain issu de la fusion topo-bathymétrique et orthophotographie