Références


Ils nous font confiance

quelques uns de nos clients

Compétences

SEMANTIC TS a été nommée en août 2006 sur la liste des experts pour l’évaluation des 4 services du département Technologie et systèmes instrumentaux de l’Ifremer. Ce département est chargé de conduire les recherches, développements et réalisations de systèmes instrumentaux marins pour les besoins d’exploration scientifique, industriels ou d’océanographie opérationnelle.
Les atouts de SEMANTIC TS résident dans son expérience et son savoir faire dans les domaines suivants : domaine sous-marin, navire instrumenté dédié à la reconnaissance acoustique des fonds sous-marins, océanographie, environnement, acoustique sous-marines, cartographie, bases de données, traitement du signal, mathématiques appliquées.

Savoir Faire

SEMANTIC TS possède le savoir faire et les outils nécessaires aux travaux de relevés bathymétriques et biocénotiques. Elle est prestataire de cartographies océaniques (géoacoustiques, acoustiques, courantologiques, bathymétriques, biocénotiques) depuis 1993. Elle a mis ses compétences au service de la marine nationale et en particulier du centre militaire d’océanographie de l’EPSHOM pour lequel elle réalise des études de tomographie acoustique depuis 14 ans. Depuis 4 ans elle s’est orientée vers le monde civil et effectue dans ce domaine du traitement du signal acoustique, un transfert de technologie. Celui-ci vise à exploiter les algorithmes puissants utilisés par les militaires dans le monde civil, et en particulier pour ce qui est de ce projet, dans le but de collecter des données géoréférencées du fond marin, rapidement, de qualité et de façon automatisée.

Dans ce contexte, SEMANTIC TS a mis au point en 2003 un navire instrumenté dédié à la reconnaissance des fonds marins. Ce navire instrumenté innovant est spécifiquement adapté à la problématique des cartographie bathymétriques et biocénotiques, et équipé des technologies les plus récentes et les plus précises. Elle travaille pour les centres amonts de la DGA et en particulier pour le Groupe d’Etudes Sous Marines de l’Atlantique, pour lequel elle va contribuer pendant 2 ans à l’élaboration d’une méthode géophysique de relevés biocénotiques (laminaires, crépidules, posidonies…). Cette étude fait suite à un travail de recherche de un an relatif à la mise au point de méthode acoustique de détection des biocénoses pour le compte de la région PACA et de l’Agence de l’eau.Plus spécifiquement elle a réalisé des cartographies biocénotiques dynamiques, par exemple pour la ville de Roquebrune ou dans le cadre de la réhabilitation de la base aéronavale de St Mandrier.